Interview de Ludovic Esquivie élève de Krav Maga à Mons

Posted on

ludovic pratiquant de self-défense

Prénom: Ludovic

Âge: 45 ans

Situation familiale: Je suis marié et père de deux jeunes filles

Sport(s) pratiqué(s) (dans le passé également):

Ayant pratiqué l’athlétisme en club durant mon enfance, je n’avais plus fait de sport en club avant de débuter le Krav Maga, même si je fais régulièrement du sport pour le plaisir et entretenir ma condition physique : course à pied, vélo et surtout randonnée à pied.

Depuis combien de temps pratiques-tu le KRAV MAGA ?

J’ai débuté le KM il y a 4 ans en France, mais pas de façon aussi assidue que je l’aurais souhaité en raison de fortes contraintes professionnelles. Habitant actuellement dans la région de Mons, j’ai rejoint en 2016 le club IKM Mons que je fréquente régulièrement depuis un an.

Pourquoi avoir choisi le KRAV MAGA ?

J’ai choisi de pratiquer le Krav-Maga pour plusieurs raisons. Premièrement, ce que j’aime dans tout sport, c’est l’engagement nécessaire pour tester et repousser ses limites personnelles, ce qui est très rapidement le cas avec les sports de combat où l’on se met volontairement dans une situation anormale d’insécurité. Pourquoi alors choisir spécifiquement le Krav-Maga ? Parce que justement ce n’est pas « seulement » un sport de combat en tant que tel, mais beaucoup plus : ce n’est pas simplement la maitrise de techniques de combat ou de défense dans un cadre bien donné et réglementé, conduisant uniquement à la satisfaction personnelle de maitriser ces techniques. Pour moi, l’intérêt du Krav-Maga c’est qu’il développe une aptitude à pouvoir réagir quelle que soit la situation de danger où l’on se trouve, seul ou avec ses proches. Finalement, pour moi le Krav-Maga est gage d’autonomie face à une situation de crise, et compte tenu du contexte sécuritaire actuel dans nos pays, je pense que cela participe à la capacité de résilience des populations face aux agressions.

Un événement marquant dans ta pratique du Krav Maga =>

Bien sûr, la réussite aux passages de ceinture ou de grade est toujours un moment de satisfaction et de reconnaissance des efforts réalisés. Mais ces instants formels ne sont pas les seuls moments de satisfaction : ainsi chaque entrainement où l’on se rend compte que l’on maitrise mieux une technique qu’auparavant vient conforter le sentiment permanent de progression et donc de satisfaction.

Que penses-tu du club de Mons ?

je souhaite souligner que le choix du club IKM Mons était un coup de poker : ce n’est pas le club le plus proche de mon domicile, ce n’est pas la même fédération que celle que dont j’étais adhérent en France, mais voilà, le premier cours d’essai m’a plu parce que ce club n’avait pas l’air d’être une « usine ».

Et depuis un an, cette première impression de professionnalisme et de convivialité ne s’est jamais démentie :  ici pas question d’égo ou de rivalité, mais au contraire je pense que chacun a compris que c’est en aidant les autres à progresser que l’on progresse soi-même.

Donc c’est toujours avec plaisir que je vais à l’entrainement retrouver une bande d’amis.

Collée Reduan

Instructeur en Krav Maga Mons 

J’exerce également dans une grande partie du Hainaut.

Avec des communes telles que:

Asquillies, Cuesmes, Colfontaine,

Framerie, Ghlin, Havré, Maisières,

Nimy, Hyon, Quaregnon.